Quatre pièces pour orgue

Composition : 5 mai 2020
Création : non créé
Durée : 19 minutes
Non édité
Bien que de caractère très contrasté, les quatre pièces qui constituent ce cycle ont en commun un attachement particulier à la couleur ainsi qu'à la pulsation.

Baptisée Morphing, la première pièce fait référence à ces effets spéciaux à présent bien connus qui consistent à fabriquer une animation en transformant de la façon la plus fluide possible un tracé initial en un tracé final totalement différent. Ce procédé est très souvent utilisé pour transformer « en direct » un visage en un autre. La pièce est donc construite sur la répétition quasi enivrante d'un rythme ternaire sur laquelle se déploie une unique mélodie dont la temporalité s'étire sans tension. L'utilisation fréquente des enharmonies vient renforcer l'effet de fondu-enchaîné.

Seconde pièce du cycle, Chromo ne se consacre qu'à la couleur, sans pulsation véritable. Il s'agit là d'une long crescendo où les harmonies primordialement tonales se chargent progressivement en dissonances jusqu'a l'éclat final, cluster fortissimo aux allures de cri.

La troisième pièce porte directement le nom d'un code couleur : #ACB7B6 (mélange de gris-blanc et de bleu pâle). La registration de la pièce est donc entièrement construite en demi-teinte, privilégiant les jeux de flûtes voire les fournitures, sans jamais atteindre le plein-jeu. Telle une paréidolie (faculté de reconnaître des formes dans les nuages), tout le mouvement se déroule dans la répétition sereine des doubles croches où la tonalité principale de do majeur (touches blanches du clavier !) est parfois traversée d'altérations et de tonalités dérangeantes.

Pulse vient clôturer le cycle en proposant une métrique irrégulière (cinq croches et cinq double-croches par mesure) tout en conservant une grande souplesse rythmique. C'est ici le retour du plein-jeu dans un langage qui privilégie la brillance et la virtuosité. Les harmonies de quartes se succèdent sans fin sur fond de choral lumineux et d'accents évoquant le grand orchestre.